Vente de thé indien, japonais, chinois au particulier et à l'horeca
Bienvenue, Mon compte

A chaque pays ses grands thés

Chine

Le Chun Mee
Thé vert produit dans de nombreuses régions chinoises, mais plus principalement dans le Hunan,
à l’Est du pays.

Le Gunpowder
Littéralement « poudre à canon » ; le Gunpowder est un thé vert dont les feuilles sont roulées en petites boules. Il est souvent utilisé en Occident pour le thé à la menthe. Sa saveur est plutôt astringente.

Le Huang Shan Mao Feng
Son appellation peut se traduire par « cimes duveteuses de la montagne jaune ». Le Huang Shan Mao Feng est l’un des thés verts les plus réputés de Chine. Il est récolté une fois par an, au printemps.

Le Long Jing
Est un thé vert de la région d’Hangzhou, dont les feuilles sont pliées dans le sens de la longueur.
Ces dernières sont comestibles pour ceux qui le désirent.

La Chine produit bien d’autres thés, aux saveurs et aux noms les plus divers.
On peut encore citer le Pi Lo Chun : A l’arôme fleuri, ou encore le Taiping Houkui,
dont le parfum unique lui a valu un prix.

Japon

Le Sencha
C’est le thé vert qui constitue les trois-quarts de la production japonaise. Il doit être consommé plus rapidement que les thés verts chinois.

Le Bancha
Thé vert obtenu partir des feuilles situées en dessous de celles récoltées pour le Sencha.
La qualité en sera donc un peu inférieure, mais il sera plus riche en antioxydant. Sa cueillette se fera plutôt en été et en automne (contrairement au Sencha, qui lui sera cueilli au printemps).

Le Genmaicha
Thé vert constitué d’un mélange de Bancha et de grains de riz grillés.

Le Gyokuro ou « perle de rosée »
Thé vert considéré comme l’un des meilleurs thés du japon, il résulte de la culture couverte deux semaines avant qu’il ne soit récolté. Le Gyokuro est recouvert de bâches. La pénombre augmente la teneur en chlorophylle des feuilles, ce qui donne à cette boisson une saveur d’algues typique.

Le Hojicha
Le Hojicha est un thé vert issu de Bancha, mais dont les feuilles ont ensuite été grillées.
Ce thé est très populaire au Japon. Sa faible teneur en caféine en fait une boisson adaptée au soir.

Le Matcha
Il s’agit non pas de feuilles, mais de poudre de thé vert. Cette poudre ne s’infuse pas, mais est battue dans de l’eau chaude à l’aide d’un petit fouet de bambou. Celle-ci est principalement utilisée pour la cérémonie du thé, le « Chanoyu ». Elle convient parfaitement pour l’élaboration de certains plats et desserts (glaces, sorbets…).

Inde

Le Darjeeling
Le champagne des thés noirs, il provient de Darjeeling et de sa région, dans le nord de l’Inde. Malheureusement, de nos jours, il existe beaucoup de « contrefaçons ». Pour cette raison, il existe depuis 2003 une appellation contrôlée qui permet de garantir la qualité du vrai Darjeeling.

L’Assam
Thé noir appelé d’après sa région d’origine, l’Assam, situé à l’extrême nord-est du pays.
Contrairement au Darjeeling, l’Assam est cultivé sur des terres à basse altitude.

Le Nilgiri
Il s’agit d’un thé noir originaire de la région du Nilgiri, au sud de l’Inde. Il est cultivé en haute altitude,
entre 1000 et 2500 mètres. Il est connu pour son intensité d’arôme.