Vente de thé indien, japonais, chinois au particulier et à l'horeca
Bienvenue, Mon compte

Qu’est-ce que le thé ?

Le thé est une boisson stimulante obtenue par l’infusion des feuilles du théier. A l’origine, le théier est un arbuste chinois. Il a ensuite été importé de Chine aux alentours du 17eme siècle par des commerçants hollandais jésuites. Ceux-ci en ont découvert ses vertus digestives et l’ont fait connaître à la France.

Le thé se classe à la deuxième position des boissons les plus bues à travers le monde.

Consommé au quotidien pour certains, il fait parfois l’objet de cérémonies ou rituels de partage, au Japon, la cérémonie s’appelle le Chanoyu. C’est surtout le thé vert qui est prisé par les japonais.

Suivant les pays, le thé se prépare de diverses façons. En Inde, par exemple, on lui ajoute souvent lait, épices et parfois du miel. Les anglais, eux, le consomment avec un nuage de lait.
Les ustensiles et récipients également changent en fonction du pays ou de la région où le thé est consommé.

Le thé est issu du théier

Le théier (arbre à thé) est aussi appelé Camellia Sinensis.

On distingue à travers le monde, trois sortes de Camellia :

  • Le Camellia Sinensis Sinensis Originaire de la région du Yunan en Chine.
  • Le Camellia Sinensis Assamica Originaire de l’Assam, région du nord de l’Inde.
  • Le Camellia Sinensis Cambodiensis Issu du Cambodge.

Le théier à l’état sauvage peut atteindre une hauteur de 15 à 20 mètres, mais un arbre destiné à la culture est généralement taillé à une hauteur de 1.20 à 1.50 mètres afin d’en faciliter la récolte.

Il a une durée de vie d’environ 75 ans, mais n’est  » utilisable  » qu’après les cinq premières années de sa vie. L’arbre nécessite un climat chaud et humide, avec des pluies fines et répétées, que nous pouvons retrouver sous certaines latitudes.

Les feuilles les plus jeunes sont vert clair, ce sont les plus riches en caféine et en tanin*. Elles fournissent la boisson la plus gouteuse et la plus raffinée. Plus les feuilles sont jeunes et petites et plus elles regorgent de théine**.

A l’extrémité de la branche, se trouve un bourgeon recouvert d’un fin duvet blanchâtre qui n’est autre que la jeune pousse enroulée sur elle-même qui forme le thé blanc. Ce bourgeon est particulièrement recherché. Plus on redescend sur la branche, plus les feuilles sont larges, et moins la boisson sera savoureuse.

* Tanin : propriété qui donne au thé sa saveur légèrement astringente, et un effet favorable sur le fonctionnement de l’appareil digestif.
** Théine : type de caféine, alcaloïde de la famille des méthylxanthines. Le thé est une autre source de caféine, mais son effet sur l’homme est plus doux et plus progressif que celle provenant du café. Cette différence s’explique essentiellement par le fait que le thé contient une grande quantité de tanin qui ralentit l’assimilation de la caféine.

Le thé stimule sans énerver

La théine se diffuse et se propage plus lentement dans l’organisme que la caféine présente dans le café. Un thé stimule sans énerver, contrairement au café.

De plus, bien que le thé contienne plus de caféine que le café à poids égal, une portion habituelle en contient beaucoup moins car le thé est normalement bien plus faiblement infusé.

En plus de l’intensité de l’infusion, le type de thé, les conditions de croissance, les procédés de transformation et d’autres variables influent également sur la teneur en caféine. Il n’y a cependant pas de relation entre la couleur d’un thé et sa teneur en caféine.

La théine stimule la méditation et la réflexion, alors que le café est plutôt un stimulant énergétique. La présence de la théine dans le corps serait de 6 à 8 heures alors que pour le café, on parlerait plutôt de 2 à 3 heures.

Ne pas confondre thé et tisane

Quelquefois certains utilisent le mot « thé  » pour désigner une infusion à base de verveine, menthe, tilleul… Il va de soi que cette appellation est inexacte, il s’agit alors simplement d’une « tisane » et non d’un « thé ».